Kongo-Central : le village Belatshola déserté après accrochage entre les habitants et les recrues des FARDC

Le village de Belatshola situé dans le territoire de Muanda (Kongo-Central) s'est vidé de sa population depuis vendredi dernier. Selon un notable du village Belatshola, Édouard Mbatshi qui a livré l'information lundi 8 novembre à Radio Okapi, cette situation est consécutive à l’altercation le même vendredi entre les habitants et les recrues des FARDC en formation à la base militaire de Kitona.

Les recrues des FARDC en formation à la base militaire de Kitona, affirme-t-il, ont effectué une descente punitive dans ce village pour venger la mort de leur compagnon retrouvé mort dans un champ de manioc de ce village.

En prenant d'assaut le village, ces recrues des FARDC ont tiré plusieurs coups de feu, incendié plusieurs maisons, violé des femmes et poignardé plusieurs personnes, affirme Édouard Mbatshi. Ces violences ont causé la mort d'un couple dans ce village, selon lui. 

Face à cette situation, le gouverneur intérimaire du Kongo-Central et le chef d'état-major général des forces terrestres des FARDC, qui ont fait le déplacement du village Belatshola pour se rendre compte de la situation, affirment en revanche que c’est un conflit foncier entre Kitona et ce village qui est à la base de ces incidents. 

Après s’être rendu dans ce village, le gouverneur intérimaire, Justin Luemba a instruit les services fonciers de délimiter ce terrain. Il a aussi décidé du déploiement de la police militaire dans ce village pour le pacifier, avant d'inviter les villageois à regagner leur milieu de vie. 

La présence de ces militaires, déployés par le gouverneur intérimaire dans le village Belatshola, met à mal également les activités économiques à Lindu ; parce que la route qui y mène traverse ce village. 

Les usagers de cet axe routier craignant les soldats, ne s’y rendent plus, affirme Édouard Mbatshi. 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner