Désignation des animateurs de la CENI et situation sécuritaire en RDC : la CENCO donne sa position

La Conférence épiscopale nationale du Congo (CENCO) suspend sa participation au sein de la plate-forme « Confessions religieuses ». 

Cette position des princes de l’Eglise Catholique a été rendue publique lundi 29 novembre, à travers une conférence de presse animée à Kinshasa par le secrétaire général de la CENCO, l’Abbé Donatien Nshole 

Selon ce dernier, avec la désignation des animateurs de la Commission électorale nationale indépendante (CENI), les Evêques se sont rendu compte de la grande divergence de doctrines et de perception des valeurs éthiques avec certaines confessions religieuses. La CENCO insiste sur la dépolitisation de la CENI. 

Toujours lors de cette conférence, les évêques ont appelé les partis politiques de l'opposition à s'assumer et à ne pas se cacher derrière l'Eglise.  

Sur le plan sécuritaire, les évêques membres de la CENCO se disent préoccupés par la situation sécuritaire en Ituri et au Nord-Kivu où le nombre de morts et de déplacés ne font qu’augmenter.  

Quelle lecture faire de la déclaration de la CENCO ?  C’est le thème de ce mardi 30 novembre 2021. 

 

Invités 

-Jean Claude Tshilumbayi, député provincial et cadre de l’UDPS, parti membre de l’Union sacrée de la nation.  

- Me Ferdinand Kambere, Secrétaire permanent adjoint du PPRD, parti membre du Front commun pour le Congo (FCC). 

-Professeur Dady Saleh, docteur et spécialiste en développement pour le pays du Sud et enseignant dans plusieurs universités et instituts supérieurs de la RDC et d’Afrique.  

/sites/default/files/2021-11/30112021-p-f-dialogueentrecongolais-00_site_.mp3

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner