Forum des As : « Le discours sur l'état de la nation de Félix Tshisekedi très attendu ce lundi »

Le discours du Président Tshisekedi à la nation pour savoir « où va la RDC », la nomination du nouveau patron de l’Agence nationale de renseignements ainsi que d’autres actualités politiques intéressent la presse congolaise lundi 13 décembre.

L’intervention du Président de la République est « très attendue » à plusieurs titres, estime Forum des As, qui indique que le Chef de l'Etat s'exprimera pour faire le point sur la situation du pays et montrer le cap à suivre… à deux ans des prochaines élections. Comme on peut s'en rendre compte, il s'agit là d'un discours important de l'année politique pour le Président de la République.

Ce ne sont pas les sujets sur lesquels Félix Tshisekedi est attendu qui manquent. Panier de la ménagère, état de siège, CENI, gratuité de l'enseignement, lutte contre la corruption, Covid19, finances publiques, compétitivité… Même si la photographie du pays et de sa gestion a été mise à mal par un an et demi de crise sanitaire liée au Covid, pour son 3ème discours devant les deux Chambres du Parlement réunies en Congrès, Félix Tshisekedi est « conscient qu'il dispose là d'une belle tribune pour faire savoir tout le travail et les progrès déjà réalisés par son gouvernement, des warriors », analyse le quotidien.

Et parmi les dossiers qui vont intéresser les Congolais, il y a le dossier de la taxe du Registre sur l’appareil mobile (RAM). Un dossier qui revient sur la surface en République démocratique du Congo. A ce sujet, Le Journal renseigne que samedi 11 décembre 2021, le Président de la Commission économique, financière et contrôle budgétaire (ECOFIN) de l’Assemblée nationale, Boris Mbuku, « a lâché une bombe », en demandant la suppression pure et simple de cette taxe problématique.

Le tabloïd parle d’un coup dur pour le ministre des PT-NTIC, Augustin Kibassa Maliba. Ses explications et justifications lors de ses auditions à la commission ECOFIN de l’Assemblée nationale n’ont pas rencontré la satisfaction des députés nationaux. Pas plus que ses explications lors de son passage à la plénière au cours de laquelle il a été traité de tous les maux.

Dans sa tribune, L’Avenir se projette dans le discours du Chef de l’Etat en évoquant entre autres la situation de l’Est du pays en proie il y a plus de deux décennies à des attaques meurtrières et aux razzias récurrentes d’une multitude de groupes armés au sein desquels se trouvent des terroristes islamistes (les AD), doublée d’une crise politique sur fond d’un déficit de légitimité dû aux irrégularités qui caractérisent le processus électoral depuis 2006, le président Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo a pour tâche principale de sauvegarder la cohésion nationale et de coudre l’unité nationale.

A travers l’état de siège décrété au Nord-Kivu et en Ituri, la voie de la force, utilisée pour venir à bout de l’insécurité qui y règne depuis des lustres, semble être indiquée.

Un nouveau départ pour l’ANR, pense Africa News.

Hervé Mbelu Biosha est un fils-maison et un homme du sérail. Marié et père de famille, le nouveau patron de l’ANR est Docteur en Sciences politiques et administratives et il est Professeur à l’Université de Kinshasa -UNIKIN. Blanchi au harnais du renseignement en République démocratique du Congo, Mbelu Biosha a gravi tous les échelons au sein de l’Agence nationale de renseignements, et il incarne bien l’assertion anglosaxonne qui soutient que «the right man in the right place», autrement dit «l’homme qu’il faut à la place qu’il faut»

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner