Nord-Kivu : baisse de prix des produits de première nécessité à Kamandi

Les prix des produits vivriers ont baissé ces derniers temps dans la région de Kamandi sur la côte Ouest du lac Edouard en territoire de Lubero au Nord-Kivu. D’après la société civile locale qui livre cette information jeudi 16 décembre, cette baisse est consécutive au compromis trouvé entre l'Institut congolais pour la conservation de la nature (ICCN) et l'autorité territoriale, autorisant les agriculteurs d'accéder à leurs champs dans la région de Ndwali pour la récolte.

Actuellement, les produits vivriers comme les maïs dont un sac de 110 kgs qui se vendait auparavant à 35 USD aujourd’hui s’achète à 25 USD, se réjouit le président de la société civile de Kamandi, Sami Sakumi.

« Un sac de 105 kgs de haricot de marque pigeon vert qui s’achetait à 80 USD s’achète aujourd’hui à 45 USD. Un sac du riz de 110 kgs qui coûtait 45 USD se négocie aujourd’hui à 38 USD et ça fait joie à la population », a-t-il indiqué.

Il regrette toutefois la décision des écogardes qui ne veulent pas que les cultivateurs travaillent pour diversifier leurs cultures.

« Ça nous aide à l’économie du milieu parce que cette nourriture ici comme le haricot le pigeon vert, nous partons le vendre, d’autres à Kisangani et cette nourriture ici aide toute la province du Nord-Kivu. C’est pourquoi nous appelons notre gouvernement à continuer toujours à voir comment faire, par ce que si on n’autorise pas la population encore de travailler là-bas, ça sera une catastrophe », a déclaré M. Sakumi.

Considérant cette zone comme étant une partie du parc national de virunga, les écogardes y avaient chassé les agriculteurs, rapporte la même source.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner