Journée ville morte à Bukavu

Toutes les activités sont restées paralysées mardi 28 décembre à Bukavu (Sud-Kivu). Commerces, banques, marchés et quelques stations-services… n’ont pas ouvert, malgré l’appel du gouvernement provincial qui avait demandé à la population de vaquer à ses occupations habituelles.

Cette paralysie fait suite à l’appel à la journée ville morte lancé par le Bureau de coordination de la société civile du Sud-Kivu pour notamment dénoncer l’insécurité dans l’Est du pays.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner