Buta: les fidèles catholiques protestent contre l'agression de leur évêque

 

Les fidèles catholiques de Buta dans la province du Bas-Uele ont organisé jeudi 30 décembre une marche dans les rues de cette cité pour protester contre l'agression de leur administrateur  apostolique et évêque du diocèse de Lolo, Mgr Jean Bertin Nagonye. Ce dernier a été attaqué dans sa chambre par des inciviques non encore identifiés, dans la nuit du 25 au 26 décembre. 

 

La marche a commencé par des messes matinales dans les quatre paroisses de la ville de Buta, avant de s’ébranler dans les grandes artères de la ville. Ces fidèles, accompagnés du président du Conseil d'apostolat catholique du Congo (CALCC), Cyprien Lukelwa, ont déposé un mémorandum au cabinet du gouverneur de province, point de chute de leur manifestation. 

 

Les assaillants « l’ont non seulement dévalisé mais agressé physiquement. Et de leur passage, ils ont emporté plusieurs biens de valeur. Alors, pour cette raison-là, nous laïcs du diocèse de Buta sous le label de CALCC, nous disons non à cette façon d’agir », a protesté Cyprien Lukelwa. 

 

Il a par ailleurs expliqué le contenu de ce document : 

« Notre mémorandum est en train de faire pression aux autorités politico-administrative de la province de pouvoir bien garder ou sécuriser les passible citoyens en général et à forte raison les invités de marque, comme son Excellence Mgr. » 

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner