Grâce à trois générateurs de 800 KVA, la SNEL fournit l'électricité en permanence à Kananga

L'électricité est désormais permanente dans la ville de Kananga dans le Kasaï-Central depuis le 30 décembre dernier. La Société nationale d'électricité (SNEL) explique, mardi 11 janvier, que c'est grâce à trois générateurs de 800 KVA que cette énergie est stable.  

Pendant que la population lie cette situation au passage du Chef de l’Etat dans la ville, la SNEL parle de trois générateurs de 800 KVA acquis et mis en marche, selon la planification pour donner du courant. 

Selon le directeur  général de la SNEL, Jean Bosco Kayombo, trois nouveaux générateurs ont été acquis par cette société  dans le cadre du programme de cents jours pour desservir la population. Il soutient que le courant visible sur la ville provient de ces machines qui sont  en période de rodage d'un mois.  

Jean Bosco Kayombo explique les mécanismes à mettre en place pour rendre permanente cette électricité : 

« Pour continuer à avoir du carburant et donner du courant électrique, la SNEL envisage d'installer des compteurs qui permettront aux abonnés de payer la consommation. Elle voudra également que ceux qui utilisent l'énergie puissent payer les factures qui permettront d'alimenter les nouveaux générateurs ». 

La ville de Kananga est alimentée par la SNEL à travers une centrale thermique qui nécessite du carburant. Cette situation faisait que la SNEL avait toujours eu du mal à desservir la population  régulièrement (24h/24) soit par manque de carburant soit lorsque le générateur connait une panne.  

Depuis la fin de l'année 2021 par contre, la SNEL dessert la ville en permanence à la satisfaction de la population locale. 

« Nous avons vu que la ville a changé parce que nous avons du courant chaque jours », s’est réjoui l’un des habitants. 

L'autre franche de la population est plutôt sceptique quant à la durée de cette situation. Pour elle, c'est un leurre, à la suite du passage du chef de l'Etat dans la ville. 

Ces habitants de Kananga ne croient pas que l'électricité restera de façon permanente :  

« C'est juste parce que le Chef de l'Etat était ici qu'ils se sont organisés pour nous desservir en électricité. Nous n'avons pas besoin de cette distraction ». 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner