Lubumbashi : la résidence du président de l'ASBL Justicia vandalisée

Le domicile du président national de l'Association sans but lucratif Justicia, Timothé Mbuya, a été vandalisé par des hommes en armes dans la nuit de mardi 11 à mercredi 12 janvier. D'après lui, ces hommes ont affirmé qu'ils avaient été envoyés pour le tuer. Ne l'ayant pas trouvé sur place, ils se sont rabattus sur sa famille et ont emporté quelques biens. 

Le président de l'ASBL Justicia se dit en insécurité. Il relate les faits :

« Dans la nuit du 11 au 12 janvier, des éléments habillés en tenue de la police, d’autres en tenue civile, munis d’armes se sont introduits dans ma maison heureusement que je n’étais pas là. Ils ont commencé à me chercher, ils ont braqué des armes sur mon épouse et sur mes enfants, les menaçant de les tuer s’ils ne disaient pas là où j’étais. »

Timothée Mbuya renseigne que quelques biens matériels ont aussi été emportés, quoi que les hommes en armes aient martelé que leur mission était de le tuer : 

« Ils ont pris notamment les bijoux de mon épouse et quelques pagnes et d’autres petites histoires. Parce qu’ils ont dit qu’ils avaient été envoyés par quelqu’un pour venir me tuer ils ne sont pas venus chercher les biens. Ils (la femme et les enfants) ont appelé au secours et personne n’est venu. »

Le président de Justicia, a affirmé avoir saisi les instances judiciaires :

« Nous avons saisi l’auditorat militaire parce qu’ils ont laissé quelques effets militaires et c’est l’auditeur militaire qui a reconnu formellement que les balles qu’ils avaient laissés là, ce sont les armes compatibles aux armes AK 47. Donc, un constat a été fait. »

Cette situation intervient au lendemain de la comparution du président de l'ASBL Justicia dans l'affaire qui l'oppose à la ferme Espoir de l’ex-président Joseph Kabila. Celle-ci l'accuse d'imputation dommageable au sujet de la spoliation d'une partie du parc Kundelungu dans le Haut-Katanga.  

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner