Analyse du rapport de l’ODEP sur la gestion des financiers publiques en RDC

L’exécution de la loi des finances 2021 en RDC a été marquée par l’aggravation des pratiques de corruption, l’affaiblissement des institutions à caractère social et l’incapacité du gouvernement à mettre en œuvre les politiques publiques. C’est ce que conclut l’Observatoire de la dépense publique (ODEP) dans son rapport sur la gestion des finances publiques. Ce rapport a été rendu publique le week-end dernier à Kinshasa. Dans ce rapport, l’ODEP rapporte le dépassement budgétaire à la présidence de la république, à la primature et au parlement ainsi que les indice de corruption dans certains services publiques. 

-Comment analysez-vous les conclusions contenues dans ce rapport ? 

Invités : 

-Professeur Florimont Muteba, président du conseil d’administration de l’Observatoire de la dépense publique (ODEP). 

-Professeur Godé Mpoyi, Président de l’Assemblée provinciale de la ville province de Kinshasa. Fiscaliste, il est professeur d’Universités. Il est également cadre de l’Union sacrée de la nation. 

-Professeur Alphonse Maindo, docteur en sciences politiques de l’Université de la Sorbonne à Paris 1 et enseignant à l’Université de Kisangani. 

 

/sites/default/files/2022-01/12012022-p-f-dialogueentrecongolais-00site_.mp3

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner