RDC : le plan de retrait définitif de la MONUSCO expliqué aux acteurs de la société civile

Le plan de retrait stratégique et responsable de la MONUSCO de la RDC a été le jeudi 13 janvier au centre des discussions entre les différents acteurs et partenaires de la société civile du pays et la mission onusienne. Plusieurs questions relatives à ce plan ont été exploitées par les participants, notamment le transfert des compétences entre la MONUSCO et les institutions nationales. 

Le coordonnateur national du cadre de concertation de la société civile de la RDC, Danny Singoma, explique le rôle de la société civile pendant cette période de la transition à venir : 

 « Nous pensons que le rôle de la société civile est le suivi de la mise en œuvre. Et aussi dans la partie relèvement communautaire et stabilisation, nous pensons que nous avons un rôle à jouer ; parce que nous sommes près de la population. » 

 La Représentante spéciale du Secrétaire général de l’ONU en RDC, Bintou Keita, et le Premier ministre Jean-Michel Sama Lukonde, avaient signé mercredi 15 septembre 2021  à Kinshasa, le « Plan de transition pour le départ échelonné de la MONUSCO » de la République démocratique du Congo. Ce document, endossé par la suite par le Conseil de sécurité de l’ONU, prévoit le retrait définitif de la mission à l’horizon 2024.

 

 

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner