Uvira : reprise des activités après les affrontements entre les FARDC et une coalition Maï-Maï

Les activités ont repris normalement ce jeudi 20 janvier dans la ville d’Uvira après trois jours des tirs entendus sur les collines surplombant les communes de Mulongwe et de Kavimvira.  

Les FARDC continuent à se déployer sur les collines à la poursuite des assaillants issus d’une coalition des miliciens Maï-Maï avec des rebelles burundais du FNL. 

Lundi dernier, cinq personnes ont été tuées dont trois soldats des FARDC ainsi que deux civils. Mardi 18 janvier, une positon des FARDC a été attaquée et leur campement incendié par les assaillants.  

« Les écoles sont ouvertes, les gens vaquent librement à leurs occupations. Mais il y a encore une psychose dans les têtes des habitants quand ils voient les militaires aller vers les montagnes », a indiqué le coordonnateur de la société civile d’Uvira Willy Seremba. 

Les Forces armées de la RDC (FARDC) ont repoussé lundi 17 janvier dans la ville d’Uvira, notamment dans la commune de Kavimvira, une attaque d’une coalition des miliciens  Maï-Maï.  

Les activités avaient été paralysées, les commerces fermés et la circulation au ralenti. 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner