Mc Lachlan-Karr palpe du doigt le projet PIREDD+Oriental à Kisangani

Le coordonnateur humanitaire, David Mclachlan-Karr, à Kananga lundi 16 novembre 2020. Radio Okapi/Photo Joël Bofengo<br />" />Le ordonnateur Résident du Système des Nations Unies et Représentant Adjoint du Secrétaire général de l’Onu en RDC a effectué du lundi au mercredi dernier une mission de travail a Kisangani, dans la province de la Tshopo du lundi au mercredi dernier. David Mc Lachlan-Karr est allé faire le point sur la mise en œuvre globale du programme intégré pour la réduction des effets de serre et la dégradation, PIREDD+Oriental, avec l’appui financier du Programme des Nations unies pour le Développement, PNUD. Et l’apport des autres partenaires, Ce projet a démarré en 2018.  La superficie visée est de 500 ha pour le palmier, 1250 ha pour cacaoyer. Le nombre des pépinières aujourd’hui s’élève à 157 dont 17 de caféier, 72 de cacaoyer et 68 de palmier à huile dans l’ensemble des 12 secteurs. Le nombre de pépinières correspond au nombre d’associations.

Décryptage

A Mbandaka, dans la province de l’Equateur,  le Réseau pour la Réforme du Secteur de Sécurité et de Justice est en campagne contre la circulation des armes à feu de fabrication locale particulièrement le Yakoma. Selon ce Réseau, beaucoup d’habitants se procurent ces armes pour faire face à l’insécurité due au phénomène « kuluna » Pour en parler, Paul-Richard Malengela a approché Gérard Lilengi, coordonnateur provincial de ce réseau pour le Grand Equateur.

Nouvelles en bref

*Dans la plaine de la Ruzizi, dans le territoire d’Uvira, clôture d’une formation de deux jours à l’intention de 50 acteurs locaux de la cité de Sange sur les risques et menaces des catastrophes. C’est une initiative qui a bénéficié de l’appui du PNUD. Elle consiste à prévenir ou à gérer les risques de catastrophes dans la zone. D’après le coordonnateur de la protection civile au Sud Kivu, Adolphe Bandeke, cette région connait de manière récurrente une perturbation climatique, avec grosses pluies et incendies entrainant beaucoup de dégâts.

**Les Femmes congolaises travaillant dans le secteur des mines artisanales plaident pour la protection de leurs droits. Regroupées au sein du Réseau national des femmes dans les mines, RENAFEM, elles ont annoncé un plan d’activités coulées sous forme de stratégies à mener d’ici à 2030, qu’elles ont été présentées au cours d’une cérémonie mercredi dernier à Kinshasa.

*** Enfin, à New York, le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres, a présenté vendredi à l’Assemblée générale ses priorités pour l’année 2022, appelant tous les pays à se mobiliser pour affronter cinq défis urgents : la pandémie de Covid-19, la réforme de la finance mondiale, l’urgence climatique, l’anarchie dans le cyberespace, et les conflits. « Ce n'est pas le moment de simplement énumérer et déplorer les défis. Il est maintenant temps d'agir. Tous ces défis sont, au fond, des échecs de la gouvernance mondiale », a déclaré le chef de de l’Organisation des Nations unies.

Invité

Notre invite ce dimanche est le Représentant pays du Fonds des Nations Unies pour l’Enfance. L’Unicef poursuit ses activités dans le Grand Equateur depuis son implantation en 2006. Lors de sa visite de travail à Mbandaka cette semaine, Edouard Beigbeder a déclaré qu’avec la dotation par l’Etat d’un nouveau bâtiment pouvant abriter ses services, son agence va, à coup sûr, pérenniser ses activités dans le Grand Equateur. Il s’entretient avec le correspondant de Radio Okapi, Paul Richard Malengela.

Agenda de la semaine

La Monusco apportera son appui matériel a la tenue des Etats généraux de la Communication et médias qui se tiendront, sauf changement, du 25 au 27 janvier ici à Kinshasa. Enfin, sachez que ce lundi 24 janvier, la communauté universelle célèbre la journée de l’éducation.

Bonne ecoute.

/sites/default/files/2022-01/23012022-p-f-magun-00_web.mp3

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner