Exonérations douanières : analyse et proposition pour mettre fin à la perte annuelle de 630 millions USD

Les exonérations douanières ont causé une perte de revenus d'au moins 6,3 milliards USD entre 2011 à 2020, soit une moyenne annuelle de plus de 630 millions USD. C’est ce que révèle, dimanche 23 janvier dernier, le rapport du Groupe d’étude sur le Congo (GEC). Le secteur minier, considéré comme le moteur de l'économie congolaise, est le plus grand bénéficiaire des exonérations, selon ce rapport du GEC, qui précise que les exonérations douanières pour les sociétés minières se sont élevées à 2,8 milliards USD entre 2011 et 2020. 

Questions : 

-Quelle lecture faire des révélations contenues dans ce rapport ? 

-Comment le gouvernement devrait-il gérer efficacement la question des exonérations ? 

Invités : 

-Professeur Albert Malukisa, professeur à l'Université catholique du Congo et Chercheur au Groupe d'étude sur le Congo (GEC).  

-Fabrice Ngabo, chercheur et consultant en fiscalité et finances. 

-Al Kitenge, Analyste économique et stratège. 

/sites/default/files/2022-01/27012022-p-f-dialogueentrecongolais-00padsite.mp3

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner