Présumé détournement des fonds COVID à Mama Yemo : le médecin directeur pour la situation des faits dans le temps

Docteur Jean-Paul Birengambi, directeur de l’hôpital général de référence de Kinshasa, ex-Mama Yemo, estime que le rapport de Filimbi et de l’Observatoire de la dépense publique (ODEP) doit être replacé dans le temps et dans l’espace. Il fait remarquer que chacun doit assumer ses responsabilités.

Il répondait ainsi aux allégations contenues dans le rapport présenté la semaine dernière par Filimbi en collaboration avec l’ODEP.

 «Les fonds qui ont été à l’hôpital général ont été donnés bien avant notre arrivée. Depuis l’avènement de COVID-19, l’hôpital Maman Yemo a connu trois comités. Moi je suis du troisième comité. Je peux préciser que le contrôle citoyen se fait dans tous les pays. Tous les gestionnaires doivent permettre à ces citoyens de faire leur travail », a expliqué Dr Jean-Paul Birengambi.

Il ajoute ce qui suit :

« Chaque comité répond à sa gestion. Au nom de la continuité de l’administration, nous nous sommes fait le devoir de faciliter le contrôle. Il y a eu des archives. Il faut situer la responsabilité de chaque comité de gestion. Tous ces fonds ont été attribués à l’hôpital avant notre arrivée ».

   Docteur Jean-Paul Birengambi s’entretien avec Fulbert Balolage.

/sites/default/files/2022-01/09._270122-p-f-kininvite_dr_jean_paul_hop_maman_yemo-00.mp3

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner