Sud-Kivu : dix personnes tuées lors d’une nouvelle attaque des Maï-Maï à Bibogobogo

Une nouvelle attaque des miliciens Maï-Maï sur la localité de Bibogobogo a fait dix morts vendredi 18 février dans les moyens plateaux du territoire de Fizi. Le commandant du 3407e régiment des FARDC dans la région, le colonel Fiston Mboningaba, fait état d’un civil tué et un autre blessé.

Deux éléments des FARDC ont été tués et deux autres blessés, ainsi que des maisons d’habitants incendiées.

Par ailleurs, sept éléments Maï-Maï ont été tués, plusieurs blessés et un capturé dans ces combats de Bibogobogo.

Selon le commandant des FARDC à Bibogobogo, les assaillants identifiés comme une coalition des miliciens Maï-Maï Yakutumba, Biloze Bishambuke et Kibukila se sont repliés vers Mukolwe et Lweba, au Nord et Kalele et Kafulo au sud. Ces miliciens pourraient contre-attaquer à tout moment, souligne-t-il.

La même source rassure que les opérations militaires se poursuivent, alors que les FARDC s’attendent à d’autres attaques des villages situés dans le sud où d’autres factions Maï-Maï sont regroupées avec l’objectif de lancer l’assaut sur Bibogobogo.

Le vendredi 18 février, la coalition des Maï-Maï des villages de Mukolwe, Lusenda et Lweba a lancé l’attaque contre les villages de Bibogobogo.

Des sources locales affirment que les habitants de ce village ont quitté leurs maisons et se sont rassemblés près du quartier général des FARDC.

Le chef de la localité, David Ngerumukiza, indique que les zones les plus touchées sont Magaja et Bivumu, entre 5 et 10 kms au nord de Bibogobogo. D’autres sources locales signalent qu’une autre faction des Maï-Maï se déplaçait de Kalele et Kafulo vers le sud pour un débordement près de l’école primaire de Bibogobogo.

Pour l’instant, un renfort du 2202e régiment des FARDC en provenance de Baraka a été déployé.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner