RDC : l’ODEP constate que 67,2 millions USD destiné à la CENI ont pris une destination qui reste à demontrer par les acteurs de la dépense publique

Au total, 67,2 millions de dollars américains destinés aux opérations électorales en RDC ont pris une destination innconue, a dénoncé l’Observatoire de la dépense publique (ODEP), vendredi 18 février, dans un communiqué intitulé « Encore des élections Business en RDC ».

L’ODEP réagit en fait aux propos du président de la Commission électorale nationale indépendante (CENI) la semaine dernière, selon lesquels la CENI n’aurait rien reçu jusque-là en termes de fonds pour les opérations électorales. Ces propos ont été d’ailleurs contredit, via les médias, par le ministre des Finances.

Le document de l’ODEP constate un écart de 67, 2 millions de dollars américains dont la destination reste à démontrer par les acteurs du circuit de la dépense publique. Il recommande par ailleurs au gouvernement de prendre des mesures nécessaires pour garantir à la CENI la jouissance effective de l’autonomie financière conformément aux dispositions de la loi.

S’agissant du ministère des Finances, l’Observatoire de la dépense publique affirme que depuis l’entrée en fonction du nouveau bureau de la CENI, le trésor public a décaissé 104,2 millions de dollars, dont plus de 90% couvrent les dépenses de fonctionnement.

Pourtant, le ministre des Finances a annoncé le 15 février dernier une mise à disposition de fonds à hauteur de 37 millions $. Entre le versement annoncé par le ministre des Finances et ceux retracés par le ministère du Budget, l’ODEP constate un écart de 67,2 millions de dollars, dont la destination reste à démontrer par les acteurs du circuit de la dépense publique.  

A propos de la Commission nationale électorale indépendante, l’ODEP note l’absence d’un plan de décaissement fourni par la CENI et d’un débat public organisé au Parlement.

Quant au budget de 640 millions de dollars sollicite, selon l’ODEP, par la CENI pour les opérations électorales, il estime que la RDC étant à son quatrième cycle électoral, du matériel et la quincaillerie électorale existent déjà.

Selon la même source, le budget actuel de la CENI ne devrait donc pas dépasser 350 millions de dollars pour couvrir les élections présidentielles, législatives nationales et provinciales, et même en y ajoutant, la révision du fichier électoral, évalué à près de 70 millions de dollars.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner