Kinshasa : l'assemblée provinciale condamne l'interpellation du député Junior Nembalemba par la police

La conférence des présidents de l’assemblée provinciale de Kinshasa, dirigée lundi 28 février par le président de cette institution, Godefroid Mpoyi, a condamné l'interpellation du rapporteur Junior Nembalemba, par la police nationale congolaise en date du 23 février dernier. Ce député provincial avait été interpellé alors qu'il allait se rendre compte de l'évolution d'une érosion dans sa circonscription électorale de la Tshangu.

Pour l’assemblée provinciale, cette interpellation est un « acte illégal ». L’élu concerné a déjà porté plainte, jeudi 24 février, pour dénoncer « les coups et blessures volontaires, et arrestation arbitraire et détention illégale », dont il a été victime à Masina (Kinshasa) lors d'une descente dans le cadre de ses vacances parlementaires sur le site érosif de Mokali.

Lors de la séance de ce lundi, Godefroid Mpoyi a demandé au à la justice militaire d'accélérer la procédure afin que les auteurs de ces actes répondent devant la justice.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner