Lubumbashi : 4 agents de l'ANR condamnés à 7 ans de prison pour séquestration d'un magistrat


Quatre agents de l’agence nationale des renseignements (ANR) ont été condamnés à l’emprisonnement, jeudi 3 mars, par le tribunal de grande instance de Lubumbashi/Kamalondo pour séquestration et torture d’un magistrat. Le service de sécurité incriminé estime par sa part que les magistrats ne respectent pas la procédure avant d’arrêter un agent des renseignements.

Sur les cinq agents interpellés, quatre ont été condamnés à sept ans de servitude pénale principale. Le cinquième a été acquitté parce que non impliqué dans les faits reprochés aux autres.

Ils sont accusés d’avoir torturé et enlevé le magistrat qui voulait verbaliser trois agents du service de renseignement qui venaient d’être arrêtés pour notamment coups et blessures volontaires sur une dame.

Une situation qui avaient conduit les magistrats de Lubumbashi à observer un arrêt de travail depuis  jeudi 3 mars pour dénoncer les faits.

Le délégué des magistrats du tribunal de grande instance de Lubumbashi salue ces condamnations. Mais, il indique que les magistrats de Lubumbashi ne reprendront pas leurs activités aussi longtemps que les autres agents de l’ANR qui ont séquestré le même magistrat pour la deuxième fois et dont les mandats d’amener sont déjà lancés ne seront pas déférés devant la justice pour être jugé en procédure de flagrance.  

A l’agence nationale des renseignements, on rejette les allégations de tortures tout en fustigeant le non-respect par les magistrats du parquet de la procédure avant d’arrêter un agent du service des renseignements.

A cette question, les magistrats renseignent qu’en cas de flagrance, on n’a pas besoin d’une quelconque autorisation. Le bras de fer continue donc entre les deux parties, malgré cette condamnation.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner