Accident ferroviaire au Lualaba

Le bilan officiel donné par le directeur général de la Société nationale des chemins de fer du Congo (SNCC), après le déraillement du train-marchandise survenu dans la nuit de jeudi à vendredi au village Kitena dans le territoire de Lubudi ( Lualaba), fait état du 73 morts, 125 blessés dont 28 avec traumatisme. 

Fabien Mutomb, directeur général de la SNCC, parle de certains facteurs à la base de ce drame, notamment les facteurs techniques, l’entretien du réseau ferroviaire et l’incivisme de la population qui monte dans ces trains de manière clandestine. 

Selon des sources locales, jusqu’à présent, il y a des wagons qui ne sont pas encore relevés. Il n’est pas exclu qu’il y est d’autres corps en dessous.  

-Quelle lecture faire de cet accident ? 

-Que faut-il pour prévenir ce type de drame ? 

Invités : 

-Marc Manyanga Ndambo, directeur des infrastructures de la Société nationale de chemin de fer du Congo (SNCC). Il coordonne l’équipe d’enquête en cours. 

-Paul Kisimba, activiste des droits de l’Homme et porte-parole du cadre de concertation de la Société civile de Likasi dans le Haut Katanga. 

-Lems Kamwanya, économiste et expert dans le secteur des transports. 

 

/sites/default/files/2022-03/14032022-p-f-dialogueentrecongolais-00site.mp3

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner