Beni : destruction d’une quarantaine de roquettes des FARDC

Le Service de l'action anti-mines des Nations Unies (UNMAS) a détruit une quarantaine de roquettes des Forces armées de la RDC (FARDC).

La destruction de ces munitions obsolètes s’est déroulée, mardi 5 avril, près de la ville de Beni, au Nord-Kivu.

Le chargé des opérations de UNMAS à Beni a expliqué que ces munitions peuvent constituer un danger pour la population en cas notamment d’incendie.

Jacob Bedidjo Ukurango a également indiqué que ces munitions ont été ramassées pendant les opérations militaires dans la brousse.

« Il y a des munitions que les FARDC ont ramassées par ci par là. Il y a d’autres munitions qu’elles gardaient dans leur stock. Nous sommes venus pour la destruction de ces munitions parce que les munitions qui sont tombées et qui n’ont pas explosé, c’est un danger pour la population », a-t-il prévenu.

Le chargé des opérations de UNMAS à Beni a fait savoir qu’il y a un risque que de paysans soient blessés ou tués après avoir piétiné ou marché sur ces engins non explosés.

Jacob Bedidjo soutient par ailleurs que la destruction de ces munitions s’inscrit dans le cadre du mandat de la MONUSCO.

« Nous sommes là, mandatés par la MONUSCO pour faire ce travail, la destruction des munitions obsolètes et d’autres munitions et restes explosifs de guerre », a-t-il ajouté

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner