Beni : UNMAS forme des militaires sur le danger des mines et engins explosifs improvisés

Le Service de l'action anti-mines des Nations unies (UNMAS) a débuté vendredi 8 avril à Beni (Nord Kivu) une série de formations en faveur des militaires de la République démocratique du Congo(FARDC), engagés dans les opérations de traque des groupes armés dans la région de Beni.

Ces formations sont axées sur la détection des engins explosifs improvisés et leur danger.

Le chargé des opérations de UNMAS dans la région de Beni-Butembo-Lubero, Jacob Bedidjo, a relevé l’importance de cette série des formations :

« C’est dans le cadre du mandat de la MONUSCO que UNMAS a été sollicité pour donner quelques notions de base, quelques connaissances à la suite des menaces d’engins explosifs improvisés dans la région de Beni. Ce sont des militaires engagés au front contre les groupes armés. Aujourd’hui, il y a d’abord vingt militaires et on va poursuivre la formation la semaine prochaine qui est axée sur la détection des engins explosifs improvisés pendant les combats, le comportement à adopter, comment faire le rapport et comment nous pouvons intervenir ».

Jacob Bedidjo a précisé, également, que cette formation vise en priorité les militaires, « d’autant plus que la menace maintenant sont les bombes artisanales piégées, placées dans la brousse et qui font beaucoup de victimes ».

Depuis quelques mois, on enregistre des morts et des blessés par des engins explosifs improvisés dans la région de Beni.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner