Procès 100 jours : Kamerhe renvoyé à nouveau devant la Cour d’Appel

Procès de 100 jours du programme d'urgence du chef de l’Etat. Vital Kamerhe, ex-directeur de cabinet du chef de l’Etat sera à nouveau devant les juges de la Cour d'appel de Kinshasa-Gombe.

Dans son arrêt rendu lundi 11 avril, la Cour de cassation a décidé d’annuler l'arrêt de la Cour d’Appel de Kinshasa ayant condamné le président de l’UNC à 13 ans des travaux forcés.

Pour étayer son argumentaire, cette juridiction a évoqué des raisons de vice de procédures.

Mais, la Cour d’Appel qui jugera Vital Kamerhe sera composée d’autres juges que ceux qui l’ont condamné en appel.

 

 -Quelle lecture faites-vous de cette décision de la Cour de cassation ?

Invités

-Me Willy Wenga, avocat près la Cour d’Appel de Kinshasa/Gombe et analyste

-Me Ruffin Lukoo, chercheur en droit. Il vient de publier un ouvrage sur le droit pénal congolais

-Me Georges Kapiamba, avocat et président de l’Association Congolaise pour l’Accès à la justice (ACAJ)

 

/sites/default/files/2022-04/12042022-p-f-decpad-00site.mp3

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner