Sud-Kivu : un soldat FARDC tue 7 passagers d’une embarcation sur le Lac Tanganyika

Sept personnes ont été tuées dans des tirs engagés par un soldat FARDC, le lundi 18 avril au large du lac Tanganyika dans le territoire de Fizi (Sud-Kivu).  

Ce soldat gradé Matelot de l’Unité des fusiliers Marins a, pour des raisons personnelles, ouvert le feu sur une pirogue motorisée qui transportait des passagers. Neuf autres personnes ont été blessées.  

Cette embarcation quittait le port de Kazimia dans la localité de Kazimia, dans le Groupement Basikalangwa, secteur Ngandja, dans le territoire de Fizi. 

Après son forfait, le meurtrier a été rattrapé plus tard et lynché par la population en colère. 

Le porte-parole du secteur opérationnel Sokola 2 au Sud-Kivu, lieutenant Marc Elongo qui confirme l’information, appelle la population au calme. 

« En ce qui concerne le militaire, il a été lynché par la population. Il est décédé. Le bilan fait état de 7 morts et 9 blessés. Le meurtrier est décédé, personne ne va comparaitre. Le message que j’adresse ici, c’est un message de confiance envers l’armée. Le militaire a agi seul et son acte n’engage pas les Forces armées de la RDC. Que la population ait confiance en son arme, nous sommes-là pour elle et nous continuerons à travailler pour elle. » 

  

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner