Nord-Kivu : une femme enceinte tuée et deux blessés lors d’une attaque armée à Kibarizo


Une femme enceinte a été tuée et deux personnes,  grièvement blessées, lors de l'incursion d’hommes armés dans la nuit de mardi à mercredi 20 avril à Kibarizo, un village situé à environ 27 kilomètres à l’ouest de Kitshanga, dans le territoire de Masisi (Nord-Kivu).

Selon la société civile locale, cette incursion a eu lieu vers 20 heures locales (18h TU) dans le village Kibarizo, dans la chefferie des Bashali Monkoto dans la localité de Muhanga. Ces bandits armés se sont introduits dans l’habitation d’un enseignant de l’EP Kyeshusha. Ils ont tiré à bout portant sur son épouse enceinte et qui a rendu l’âme sur le champ. 

L’enseignant et sa fille âgée de 12 ans ont été grièvement blessés par balle. Les deux victimes ont été acheminées dans une structure sanitaire dans la zone pour des soins appropriés.

La société civile pointe du doigt les éléments du groupe armé Nyatura Bazungu, qui occuperaient la zone. 

Ces derniers commettent plusieurs exactions sur les  populations civiles de Kisovu, Kibarizo, Butale, Nyamitaba, Mpati, Bibwe, Kivuye, Nyange.

La société civile demande gouvernement provincial de prendre ses responsabilités sur la protection de civile dans la zone sous occupation des groupes armés. 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner