RDC : 7 morts et 150 maisons incendiées à la suite d’un conflit entre les communautés de Faraje

Au cours des accrochages survenus le dimanche 17 et lundi 18 avril, sept personnes ont été tuées et deux autres grièvement blessées dans les groupements Logo-Lolia du territoire de Faradje dans le Haut-Uele et Kaliko-Omi, en territoire d’Aru dans la province de l’Ituri. 

C’est à la suite d’un « conflit de limite territoriale » entre les habitants de ces deux entités frontalières, selon plusieurs sources.   

Des dégâts matériels importants ont été également enregistrés ainsi que le mouvement de personnes. 

Des sept personnes tuées, six appartiennent à la chefferie Kaliko-Omi dans le territoire d’Aru. Leurs corps ont été retirés le mardi 19 avril après des négociations entre les autorités territoriales des deux entités. 

 « Je suis sur terrain depuis hier, la délégation de Aru était venue, il y a eu des négociations, son excellence Christophe Baseane Nangaa avait mis tous les moyens pour que les corps soient transférés dignement. Ce qui a été fait, il y a maintenant du calme et nous sommes en train d’observer », a indiqué Edmond Lokakau, administrateur du territoire de Faradje.  

Après cet épisode sanglant, l’heure est actuellement à la sensibilisation des populations pour le mieux vivre ensemble.  

L’administrateur du territoire de Faradje souhaite que les experts de deux entités ainsi que ceux de l’Institut géographique du Congo descendent sur les lieux pour mettre un terme définitivement à ce conflit. Et c’est aussi le souhait du vice-président de l’assemblée provinciale du Haut-Uele, Jean Faustin Tasile.    

« Nous voulons enfin que la paix revienne, que les gens continuent à vivre en frères et qu’ils ne doivent pas s’entredéchirer pour question de limites qui sont déjà connues dans la loi organique de 2015 et que ça ne soit pas aujourd’hui poser un problème entre ces deux peuples ».    

En attendant, l’autorité administrative de Faradje annonce une rencontre imminente sur place à Faradje entre les autorités des deux territoires en vue de sensibiliser la population sur la nécessité de « vivre en harmonie » entre communautés. 

Pour le moment, un calme relatif règne dans les groupements Logo-Lolia du territoire de Faradje dans le Haut-Uélé et Kaliko-Omi, en territoire d’Aru dans la province de l’Ituri. 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner