Pour Jean-Baptiste Nkongolo, l’adhésion à l’EAC permet de faire circuler facilement les marchandises

Jean-Baptiste Nkongolo, ancien directeur général à la DGDA et expert en Finances publiques estime que la Communauté d’Afrique de l’Est (EAC) va permettre aux opérateurs économiques de la RDC de faire circuler facilement leurs marchandises.

Il l’a dit au cours d’une interview accordée à Radio Okapi mardi 19 avril.

« Pour que les marchandises arrivent dans la partie est de la RDC, ils passent par le Kenya, l’Ouganda. La plupart des produits de l’est ne passent pas par l’ouest. C’est pour faciliter les échanges. Surtout que nous dépendons de leurs ports. Ça permet aux opérateurs économiques de faire circuler facilement leurs marchandises et d’être compétitifs sur le marché international », explique Jean-Baptiste Nkongolo.

 

Il pense que la RDC qui vient d’adhérer  à la Communauté économique des états de l’Afrique de l’Est devra y tirer beaucoup de dividendes.

Selon lui, cette démarche ne constitue pas une trahison mais plutôt une occasion pour le pays d’obtenir d’autres instruments économiques afin de lui permettre de diversifier son économie.

Jean-Baptiste Nkongolo s’entretient avec JR Lungembo.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner