Donatien Kanyi préconise l’implication de la population dans la restauration de la paix, en Ituri

La crise sécuritaire qui sévit en Ituri engendre des conséquences économiques sur toutes les villes de l’ex-Province Orientale.

A Kisangani, chef-lieu de la Tshopo, par exemple, les prix des biens et services ont galopé sur le marché.

Invité de Radio Okapi, le député national honoraire de l’Ituri résident à Kisangani, Donatien Kanyi propose que la population soit impliquée dans le processus de résolution de la crise sécuritaire qui sévit, en Ituri.

Il préconise également que l’armée nationale soit débarrassée des brebis galeuses qui l'attirev vers le bas :

« L’assainissement interne de l’armée doit continuer. Si on arrête ceux qui se comportent mal ce qu’il y a déjà une machine qui marche. Cette machine doit continuer à marcher afin que l’armée monte en puissance et qu’elle donne le meilleur d’elle-même. », a recommandé Donatien Kanyi.

Ce député honoraire estime par ailleurs nécessaire qu'il y ait une synergie entre la population et les services de sécurité.

Donatien Kanyi répond aux questions de Jacques Munkonkole

SON//////////////////////////////////////////

/sites/default/files/2022-05/09._180522-p-f-kisanganiinvitedonatienkanyi-00-web.mp3

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner