Inongo : des organisations catholiques appellent aux sanctions contre les agresseurs du procureur général

Des organisations catholiques CDJP, CALCC et CLC ont appelé, mardi 17 mai, à l’ouverture des enquêteurs pour dénicher et sanctionner les agresseurs du procureur général près la Cour d’appel de Maï- Ndombe.

Ils ont livré leur position dans une déclaration commune faite devant la presse, à Inongo, chef-lieu de la province.

« Que l’Assemblée nationale et les autorités nationales diligentent une enquête sérieuse pour mettre hors d’état de nuire tous les inciviques qui profitent du calme de la population du Mai-Ndombe pour semer des troubles dans la ville d’Inongo ainsi que les auteurs intellectuels de cette instrumentalisation », a dit le responsable de la Commission diocésaine justice et paix (CDJP), l’abbé Félicien Boduka.

Ce prélat catholique a précisé que ce procureur a été agressé par les kulunas qui sèment la terreur dans ce coin du pays.

Il a également demandé au ministre de de l’Intérieur et au Conseil supérieur de la magistrature de prendre des dispositions, devant garantir la libre administration de la justice, à Maï-Ndombe.

Ces trois organisations catholiques ont invité la police à « bien faire son travail afin que personne ne sente dans l’insécurité dans la ville d’inongo ».

Elles ont par ailleurs recommandé aux jeunes d’Inongo de cultiver la paix et la tolérance afin que personne ne se croit au-dessus de la loi. 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner