Maniema : des préfets d’écoles accusés d’utiliser les élèves à des fins économiques à Salamabila

 

L’ONG « Au Cœur de l'Afrique pour la paix » a dénoncé, mercredi 25 mai, des chefs d’établissement, utilisant les élèves à la fabrication des briques et recherche de chaume, à Salamabila (Maniema).

Selon le coordonnateur de cette structure, Fulgence Ruseruka, ces élèves sont employés pendant les heures des cours.

« On constate depuis quelques années l'utilisation des élèves de la commune rurale de Salamabila à des travaux de fabrication des briques et cela pendant les heures de cours et sous un soleil accablant », a fait remarquer cet activiste.

Fulgence Ruseruka explique que ces briques sont vendus au profit de ces chefs d'établissement qui obligent également les élèves à les transporter jusqu'aux domiciles des acheteurs.

D'autres chefs d'établissement demandent aux élèves d’aller chercher des tas de chaume à périphérie de la commune les exposant ainsi aux actes d'enlèvement et aux abus sexuels.

C’est ainsi que l’ONG « Au Coeur de l’Afrique pour la paix » appelle les autorités à décourager ces pratiques.

« Cette pratique entrave l’accès de ces élèves à l'éducation, au développement physique et mental mais aussi viole les dispositions de l'article 58 de la loi portant protection de l'enfant. Nous saisissons cette opportunité pour lancer un appel à tous les acteurs éducatifs et aux autorités de prendre toutes les dispositions qui s'imposent afin de mettre fin à cette pratique et ainsi protéger les droits des enfants », a ajouté Fulgence Ruseruka.

Pour sa part, le ministre provincial de l'EPST, Oleko Lungundu a promis de vérifier ces faits avant de proposer des sanctions à l’encontre de leurs auteurs.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner