Nord-Kivu : près de 100 véhicules bloqués à Kanyabayonga à la suite des combats entre les FARDC et le M23

Près de 100 véhicules venus de Beni, Butembo et Kirumba à destination de Goma sont bloqués sur la route nationale numéro 2, depuis mercredi 25 mai, à hauteur de Kanyabayonga (Nord-Kivu).

Selon le président de la société civile locale, Daniel Sengemoja, cette situation est due aux combats entre les FARDC et le M23, dans les territoires de Nyirangongo et Rutshuru. Il a également signalé que plusieurs passagers ont passé nuit dans des véhicules. La plupart d'agences des transports de Butembo qui fréquentent cette route n’ont pas travaillé ce jeudi matin.

Le président local de l’Union nationale des agences des transports, Jimmy Munguluma a affirmé que tout est bloqué.

« La suspension de trafic sur la route Goma vient d’isoler les villes de Butembo et Beni du reste du pays », a-t-il souligné.

A cela s’ajoute les difficultés de trafic sur la route nationale numéro 4, reliant le Nord-Kivu à l’ancienne province Orientale à partir de l’Ituri.

« Nous nous sentons bloqué, parce que la seule voie qui nous restait c’était la route Butembo – Goma. Vous savez qu’actuellement la route Mambasa en Ituri jusqu’à Butembo est bloquée à cause de l’activisme des ADF», a ajouté Jimmy Munguluma.

Il a ensuite expliqué que le système de convoi militaire sur la route Kasindi-Beni et Beni-Komanda en Ituri pour protéger les transporteurs contre les ADF n’a pas produit de résultats escomptés.

Ces agences des transports recommandent au gouvernement d’ouvrir la route Beni-Butembo-Goma d’ici deux jours, pour « parer à toute éventualité ».

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner