Changement climatique : Barbara Kanam Mutund, ambassadrice du PNUD en RDC

Décryptage

Depuis 2018, le PAM et la FAO mènent dans la province du Sud-Kivu un projet conjoint dit de résilience. Projet qui consiste à aider les ménages des quatre territoires à renforcer leur sécurité alimentaire et leur nutrition. Il s’agit des territoires de Kalehe, Uvira, Walungu et Mwenga. La KFW, une banque allemande de développement, est le principal bailleur de ce projet avec une enveloppe à hauteur de 150 millions de dollars américains. Une délégation de cette banque a effectué une mission d’évaluation du 14 au 18 mai. Coordinatrice du programme Résilience au Programme alimentaire mondial, PAM, Azzura Chiarini, s’est entretenue avec Cynthias Bashizi Nabizana autour de ce projet.

Nouvelles en bref

*Ouvrons cette page cette déclaration du Représentant de l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO)RDC, Aristide Ongone Obame. Déclaration faite mercredi à la conférence de presse des Nations unies, selon laquelle la République démocratique du Congo demeurait un Etat fragile sur le plan alimentaire malgré ses ressources et son potentiel agricole cultivable estimé à plus de 75 millions d’hectares dont moins de 10 millions d’hectares seraient exploités. Selon le patron de la FAO en RDC, plusieurs facteurs seraient à la base de l’insécurité alimentaire dans ce pays, notamment, les faibles performances des productions agricoles, les épizooties, les délabrements des infrastructures et voies de communication ainsi que les conflits armés et communautaires.

**Volet politique, le PNUD et l’ONU-Femmes toujours préoccupés par la prise en compte du genre dans les stratégies électorales en République démocratique du Congo. Ce qui justifie la session du dialogue de la société civile avec les partis politiques, organisée mercredi 18 mai 2022 à Kinshasa par le PNUD. L’objectif de cette session était de renforcer le dialogue entre le monde politique et les acteurs de la société civile en vue d’identifier les meilleures pratiques devant aider à un positionnement adéquat des femmes dans les institutions publiques. « Lorsque les hommes et les femmes travaillent ensemble, l’intelligence sociale qui en ressort est un levier déterminant pour la réussite du développement humain », a déclaré Mme Rokya Ye Dieng, Représentante Résidente ai du PNUD en RDC.

***D’une session à une autre, cette fois-ci avec la Monusco à Sake, au Nord-Kivu. Les 9 et 10 mai derniers, la section des Affaires civiles de la Mission, conjointement avec la cellule de protection civile de cette province, a organisé une formation dans cette localité afin de sensibiliser les parties prenantes locales aux outils de protection des civils. L’accent a été mis sur le renforcement de la participation des femmes dans un tel processus. Sur une quarantaine de participants, 24 femmes ont pris part à cette session.

****Enfin, poursuite, au Sud-Ubangi, de l’opération de rapatriement volontaire des réfugiés centrafricains. Jusqu’à mercredi 18 mai, au total, 501 personnes de 252 ménages du camp Mole, dans la ville de Zongo, ont été rapatriés dans cette opération menée par le HCR en collaboration avec les gouvernements congolais et centrafricain. Il y a eu trois convois dont le dernier a eu lieu le 18 mai. Environ 9 720 réfugiés centrafricains de la province du Sud-Ubangi ont manifesté leur intention de regagner leur pays, mais 3 250 sont concernés par cette première phase, indique un communiqué de presse du HCR/Bureau de Gbadolite.

Invité

Le 17 mai, c’est la Journée mondiale de l’hypertension, décrétée en 2005 par la Ligue mondiale contre l’hypertension. Cette journée a pour but de sensibiliser à la prévention, à la détection et au traitement de cette maladie. En marge de cet événement, Radio Okapi s’est entretenu avec le docteur Ananias Juamungu de l’Hôpital Heal Africa de Goma.

Nouvelle de province

Rendons-nous à Uvira avec le HCR. Le Haut-Commissariat des Nations unies pour les réfugiés a procédé, mardi dernier, à la remise officielle d’un important lot de médicaments et des kits médicaux aux structures sanitaires d’Uvira et de la plaine de Ruzizi. Ces structures sont celles qui prennent en charge les soins de santé de réfugiés burundais. La cérémonie s’est déroulée au bureau de la zone de santé d’Uvira, en présence des bénéficiaires et de AIDES, une ONG partenaire du HCR dans le domaine de la santé.

Question aux Nations unies

Faudrait-il, oui ou non, intégrer les membres des groupes armés au sein des FARDC pour garantir la paix ? Pourquoi le Conseil de sécurité n’est pas d’accord ? Le porte-parole de la Monusco, Mathias Gillmann, a répondu à cette question mercredi dernier à la conférence de presse des Nations unies.

 Agenda

Une date à retenir la semaine qui commence : 29 mai, Journée internationale des casques bleus des Nations unies

Excellente écoute :

/sites/default/files/2022-05/220522-p-f-maun-471-00-web.mp3

 

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner