Donat Kampata : « Depuis l’indépendance, on n’a pas avancé dans les activités des recherches minières »

Le directeur général du Service géologique national, Donat Kampata regrette que la RDC n’ait pas connu, depuis l’indépendance, d’avancements dans les activités des recherches minières.

Invité de Radio Okapi, cet expert minier attribue cette situation au manque de gisements certifiés qui permettent à une entreprise de trouver les moyens d’exploitation.

« Mêmes les entreprises qui ont hérité des gisements importants de l’époque coloniale, les gisements se puissent. Il y a des sociétés qui ferment parce qu’elles ont des gisements non certifiés. A ces moments-là, elles ne peuvent aller demander un prêt pour l’exploiter. C’est pourquoi vous avez vu la MIBA s’éffrondrer, la SOCIMO la même chose…», a expliqué Donat Kampata.

D’où la nécessité de relancer la recherche géologique à travers le Service géologique national du Congo (SGNC).

Donat Kampata s’entretient avec Cynthia Bashizi, en marge de la table ronde minière organisée par le ministère des mines et le consortium d’ONG regroupées au sein du projet Madini kwa Amani na Maendeleo, avec un financement du royaume des Pays-Bas.

/sites/default/files/2022-05/09._260522-p-f-kininviteprofdonatkampata-00-web.mp3

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner