Dieumerci Missay : « Les avortements clandestins non sécurisés constituent la deuxième cause de mortalité maternelle en RDC »

L’ONG Mary Stops a organisé, du 1er au 2 juin courant un atelier de sensibilisation des journalistes sur la clarification des valeurs et des attitudes sur la santé sexuelle et reproductive.

Cet atelier de deux jours a réuni une vingtaine d’hommes et femmes des médias de cette entité.

Invité de Radio Okapi, le responsable de cette structure, Dieumerci Missay encourage l’accès des femmes congolaises aux services médicalisés des avortements.

« Les avortements clandestins non sécurisés constituent la deuxième cause de mortalité maternelle en RDC avec 17% », a-t-il révélé.

Il a par ailleurs souligné que l’accès à des services de santé sexuelle et reproductive est un droit pour tout le monde, selon les prescrits du protocole de Maputo (Mozambique).

Dieumerci Missay s’entretient avec Jacques Munkokole

SON/////////////////////////////////////////////////////////////////

/sites/default/files/2022-06/08._036222-p-f-kisanganiinvitedieumercimissay-00-web.mp3

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner