Controverse sur la loi électorale votée à l’Assemblée nationale

Les députés nationaux ont examiné et voté, jeudi 2 juin, la proposition de loi électorale, après débat. Des innovations ont été apportées à ce texte du G13, dont la prise en compte du genre dans l’établissement des listes, la publication des résultats bureau de vote par bureau de vote et la cartographie électorale avant la campagne. Il y a aussi le maintien du mode proportionnel. 

Le groupe de 13 parlementaires s'est retiré du débat sur la révision de la loi électorale et dit ne pas se reconnaitre dans le texte de loi voté à l’Assemblée nationale. Delly Sesanga, l’un de ces parlementaires a même accusé l’Assemblée nationale de préparer une fraude électorale à grande échelle. Mais, le 1er vice-président de la chambre basse du Parlement, André Mbata, pense plutôt que la loi actuelle reprend toutes les dispositions nécessaires pour des élections crédibles, transparentes, démocratiques et inclusives.  

Quelle lecture faire de la proposition de la loi électorale adoptée par la plénière de l’Assemblée nationale ? 

Invités :  

-Augustin Mulumba, député national élu de Ngandajika dans la province de la Lomami. Il est président de la Commission Politique Administrative et juridique de l’Assemblée nationale. Il est également cadre de l’UDPS, parti membre de l’Union sacrée de la nation.  

-Me Juvénal Munubo Mubi, député national élu de Walikale au Nord-Kivu. Il est cadre de l’UNC, parti membre de l’Union sacrée de la nation. Il est aussi membre de la Commission Défense et sécurité à l’Assemblée nationale. Il est l’une de 13 personnalités qui ont initié cette proposition de loi.    

-Alain Lomanja, analyste des questions électorales.  

 

/sites/default/files/2022-06/06062022-p-f-decpad-00_site.mp3

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner