Tempête des tropiques : « Le Couple royal belge bel et bien dans nos murs »

Revue de presse kinoise du 8 juin 2022.

La visite du couple royal belge en RDC domine l’actualité dans les journaux parus ce mercredi dans la capitale congolaise. La Tempête des tropiques qui n’en fait pas exception titre en sa manchette : « Le Couple royal belge bel et bien dans nos murs ». Ce quotidien note que c’est sur le coup de 15h00, heure de Kinshasa, que l’avion transportant le roi Philippe et la reine Mathilde s’est posé sur le tarmac de l’aéroport international de N’Djili. Ce journal indique que le monarque et sa conjointe ont été accueillis à leur descente d’avion par le président de la République, Félix Antoine Tshisekedi et la première dame, Denise Nyakeru. Il y avait également les membres du gouvernement, de nombreux parlementaires, des chefs religieux et autorités traditionnelles, souligne ce tabloïd. Avant de se rendre au salon présidentiel, poursuit Tempête des tropiques, les locataires du palais de Laeken ont reçu une gerbe de fleurs en guise de bienvenue et les deux hymnes nationaux ont été exécutés.

L’Avenir est d’avis que l’arrivée du couple royal belge en RDC permet au chef de l’Etat Félix Tshisekedi de marquer des points sur le plan diplomatique. Cette visite, rapporte ce journal, prouve à suffisance que la RDC est redevenue fréquentable, provoquant des jaloux qui cherchent à casser cet élan de la paix et du développement. Ce quotidien précise que la venue du roi belge a été reportée à deux reprises, d’abord à cause de la persistance de la pandémie de Covid-19 en 2020, ensuite du fait de la guerre en Ukraine deux ans plus tard. Il fait savoir que le roi Philippe et la reine Mathilde sont arrivés, ce mardi 7 juin sur le sol congolais pour un séjour qui ira jusqu’au 13 juin prochain.

Econews précise qu’à travers cette visite, le couple royal belge va se rendre tour à tour à Lubumbashi, dans la province du Haut-Katanga, et Bukavu, dans le Sud-Kivu. Cet hebdomadaire rappelle que c’est la première visite en RDC du monarque belge après que beaucoup d’eaux ont coulé sous le pont entre la Belgique et la RDC, son ancienne colonie. Ce journal rappelle une fois de plus que les dernières années de Joseph Kabila au pouvoir ont été très agitées entre Kinshasa et Bruxelles. Pour ce tabloïd, le chef de l’Etat, Félix Tshisekedi, au pouvoir depuis janvier 2019, s’efforce de jeter les nouvelles bases d’une coopération mutuellement avantageuse avec la Belgique qu’il considère, à juste titre d’ailleurs, comme sa « seconde patrie ». Pendant six jours, soutient Econews, le Souverain belge tentera de tourner une page et réécrire l’histoire, faite de hauts et de bas, entre les deux parties.

La Prospérité signale que quelques heures seulement après l’arrivée du couple royal belge à Kinshasa, le Premier ministre Belge Alexander De Croo, qui fait partie de la délégation royale, a effectué le déplacement de la Primature, où il a été reçu, dans la soirée, par son homologue congolais Jean-Michel Sama Lukonde. Ce quotidien note que la rencontre entre les deux chefs de gouvernement s’est faite en deux temps. D’abord, un tête-à-tête de quelques minutes, ensuite, une séance de travail élargie à quelques membres du gouvernement Congolais et du gouvernement belge sur des questions de la coopération au développement.

Dans cette rencontre, indique La Prospérité l’on a noté la présence du ministre à la Coopération, Meryam Kitir, du secrétaire d’Etat chargé de la relance et de la restitution, Thomas Dermine, et de quelques autres officiels belges alors que le camp congolais était représenté par le vice-Premier ministre des Affaires étrangères, Christophe Lutundula, le ministre d’Etat en charge du Plan, Christian Mwando Nsimba, et la ministre de la Justice, Rose Mutombo, le ministre du Commerce extérieur, Jean-Lucien Bussa, et quelques membres du cabinet du Premier ministre. S’exprimant devant la presse, au terme de ces échanges, rapporte ce quotidien, le Premier ministre Belge a tout d’abord salué l’accueil réservé au couple royal par le peuple congolais. Il a ensuite souligné la détermination de Bruxelles à se focaliser sur des priorités pouvant conduire à un avenir radieux pour les deux pays, ajoute ce journal.

Congo Nouveau note, pour sa part, que l’opinion congolaise est divisée sur la visite du couple royal belge.  Cet hebdomadaire souligne qu’il y a ceux qui applaudissent cette arrivée et ceux qui n'en trouvent d'aucune utilité, rappelant au passage les crimes commis par Léopold II, le grand-père de Philippe, sur des Congolais entre 1885 et 1908. Ce journal cite certains Congolais qui estiment que de vielles mamans, de vieux papas, des jeunes filles et garçons ne pouvaient pas plantés le long des boulevards Lumumba et Triomphal, sous un soleil brûlant, le ventre creux et l'esprit vidé, pour accueillir ce roi, symbole d'une « émotion d'asservissement, de meurtre et de vol de nos richesses ». D’autres Congolais, indique Congo Nouveau, saluent l'arrivée du roi Philippe qui désapprouvent les attaques contre le roi des Belges.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner