Forum des AS : « La RDC et la Belgique résolument tournées vers l'avenir »

Revue de presse kinoise du 9 juin 2022.

La visite officielle du couple royal belge à Kinshasa a une fois de plus fait la Une des journaux parus ce jeudi dans la capitale congolaise. Sur ce, Forum des As titre en sa manchette : « La RDC et la Belgique résolument tournées vers l'avenir ». Dans cet article, ce quotidien cite le roi Philippe qui, lors de son discours populaire, a réaffirmé, « ses plus profonds regrets » pour les blessures du passé colonial. Le souverain belge, indique ce journal, s'exprimait face à plusieurs milliers de Congolais rassemblés pour l'occasion sur l'esplanade du Palais du peuple, siège du Parlement. Le tabloïd note que le roi Philippe, de même que son hôte le Président Félix Tshisekedi, a annoncé une nouvelle ère de l'histoire entre Kinshasa et Bruxelles. Le chef de l'Etat congolais, qui s'était adressé à l'assistance des instants plus tôt, n'a pas dit autre chose, fait constater Forum des AS. « Votre présence parmi nous constitue une raison de croire en la concrétisation de la nouvelle approche de nos relations qui se voudraient davantage privilégiées… », indique Félix Tshisekedi, repris dans les colonnes de ce journal.

La Prospérité dit constater l'e renforcement des relations diplomatiques entre Kinshasa et Bruxelles. Ce journal note également que la Belgique et la RDC décident de regarder désormais dans la même direction. Le tabloïd fait remarquer que les échanges sur des projets de développement et la coopération militaire constituent le point de départ de cette nouvelle page d’histoire qui s'ouvre pour ces deux amis . Pour ce quotidien, le Royaume de Belgique veut regarder la RDC comme le plus privilégié de ses partenaires en Afrique. ce que le roi Philippe a ouvertement avoué, mercredi 8 juin, au cours d’une adresse faite au Palais du peuple devant Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, président de la République, qui, lui aussi, dans son mot, a réaffirmé sa ferme volonté d’œuvrer davantage pour consolider les bases de la coopération belgo-congolaise. Le roi Philippe a reconnu, poursuit le journal, qu’au fil des décennies, la coopération entre Bruxelles et Kinshasa a connu des hauts et des bas avant de perdre même son dynamisme. Le souverain belge pense qu’il est temps de la faire revivre. La Prospérité rappelle également une péricope du roi des Belges ovationnée par des nombreux Congolais ayant pris d’assaut l’esplanade du Palais du peuple pour ne rien rater. Pour ce quotidien, le Président Félix Tshisekedi s’est voulu très pragmatique, dans son allocution, en exprimant son vœu de voir le roi Philippe fructifier sa visite en RDC en favorisant « des échanges riches et variés » de façon permanente entre leurs pays respectifs.

L’avenir a noté la volonté du Premier ministre belge, Alexander De Croo de voir les deux pays réparer leur passé douloeureux. Dans son mot en luminaire, signale ce quotidien, le chef du gouvernement belge a a estimé important de regarder ce passé droit dans les yeux, de ne pas avoir peur pas pour se perdre dans le passé, mieux comprendre le passé et mieux faire dans le futur. C’est de cette façon, indique-t-il que la RDC et la Belgique pourront travailler ensemble en vue d’améliorer les futures. Alexander De Croo, ajoute l’Avenir, a aussi insisté sur des choses de base qui sont indispensables : la stabilité juridique, foncière, fiscale. Pour lui, si la RDC sollicite l’accompagnement de la Belgique, ceci montre qu’elle a une confiance en la Belgique et on est prête de travailler avec elle. Ce tabloïd précise qu’Alexander De Croo souhaite que les relations entre Kinshasa et Bruxelles passent de la parole aux actes, pour rendre cette coopération fructueuse pour les deux populations. Appelé à se prononcer sur les priorités de son pays, poursuit l’Avenir, le Président Félix Tshisekedi a insisté sur le fait qu’il n’y a pas de développement sans sécurité, il n’y a pas de stabilité sans paix. Selon lui, rapporte ce journal, s’il y a une priorité que son pays attend de la Belgique, c’est un accompagnement dans ce sens. « Il y a déjà un début dans ce sens. Comme vous le savez, la coopération militaire a repris avec la Belgique, la formation des troupes d’élite se fait déjà en ce moment. C’est à la Belgique de voir ce qu’elle peut apporter de plus, parce que notre volonté est de monter en puissance au niveau de nos forces de défense et de sécurité pour être suffisamment dissuasif et assurer la défense du territoire national, mais également la sécurité de nos concitoyens », explique le chef de l’Etat congolais dans les colonnes de ce quotidien.

Pour boucler, Africa News revient sur la lettre ouverte de l’acteur politique congolais Moïse Moni Della au roi des Belges. Dans sa correspondance, indique cet hebdomadaire, cet ancien vice-ministre de la Communication et Médias demande au roi Philippe de condamner la guerre imposée à la RDC et souhaite votre implication pour un retour définitif de la paix dans dans l’Est du pays, région qui n’a que trop souffert des bruits de bottes et de canons. Ce politique congolais a fait savoir au roi belge sa crainte de la montée, depuis un moment, du repli identitaire, du tribalisme primaire, du racisme grégaire, en RDC. Dans sa lettre, souligne Africa News, Moïse Moni Della sollicite l’implication du roi belge pour dissiper ces élans divisionnistes dans un pays déjà fragilisé par une guerre infernale dans sa partie orientale depuis deux décennies, ayant causé des millions de morts.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner