Nord-Kivu : le prix du transport à moto a doublé à Butembo

Le prix de la course de motos est passé, depuis quelques jours, de 500 à 1000 FC, soit le double, dans la ville de Butembo (Nord-Kivu).

Une situation que les taximen motos attribuent à la hausse du prix de carburant à la pompe.

« Ces derniers jours, nous faisons payer une course de taxi à 1000 FC FC. Mais les gens ne payent pas facilement. A chaque fois, nous ne faisons que nous disputer avec les clients. Quand ils se lamentent trop, on est obligé de les prendre à bas prix. A la fin de la journée, on se retrouve malheureusement avec une recette qui ne nous permet même pas de subvenir aux besoins de nos familles, au regard de la vie chère dont nous faisons face actuellement » a expliqué un taximan moto.

Les conducteurs des transports en commun, desservant les axes routier Butembo-Goma, et Butembo-Beni- Bunia envisagent aussi de revoir le prix du billet à la hausse, à cause de la même situation.

L’augmentation du prix du litre d’essence, depuis quelques jours à Butembo (Nord-Kivu), a occasionné la hausse des prix d’autres services notamment le transport des personnes et des biens.

De leur côté, les revendeurs du carburant, communément appelés ‘’Kadhafi’’ disent travailler à perte à la suite de l’augmentation du prix à la pompe. 

« Je vends un litre d’essence à 3 200 FC au même prix qu’au niveau de station- service. En fait, quand on achète en gros, la station nous vend un litre à 3000 FC. Donc, nous n’avons que 200 FC de bénéfice. Nous travaillons vraiment à perte parce qu’il arrive que nous revendions à bas prix, et quand on veut se ravitailler, on rencontre un autre prix, ce qui nous oblige à rajouter de l’argent en vue de se maintenir », a témoigné l’un des revendeurs. 

Le litre se vend actuellement à 3200 FC à la pompe alors qu’un arrêté du ministère de l’Économie, datant du 21 janvier dernier, l’a fixé 2 495 FC.

Le président des importateurs des produits pétroliers et de la Fédération des entreprises du Congo de Butembo (FEC) n’a pas été joignable, pour expliquer les raisons de la hausse du prix de carburant dans cette ville.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner