Première usine de raffinerie d’or en RDC : Yasin Somji propose la centralisation de la taxe pour décourager la fraude

La République démocratique du Congo sera dotée de sa première raffinerie d’or qui sera implantée dans la ville de Bukavu, au Sud-Kivu. Cette usine de transformation de presque 1 200 mètres carrés permettra de transformer localement l’or brut en lingot, avec une capacité de production de 200 kgs d'or par jour.

Déjà montée, l’entreprise n’attend que son inauguration, dont la date n’est pas encore communiquée. D’après les opérateurs miniers responsables de ce projet, les travaux sont achevés à 90%.  

Des observateurs notent que la filière de l’or au Sud-Kivu est gangrenée par la fraude. Comment donc la raffinerie pourra s’assurer de s’approvisionner avec un or propre ?

« Au niveau de l’approvisionnement, il faut qu’on centralise la taxe pour proposer un prix beaucoup plus attractif. Ce qui permettra au négociant ou à l’artisan à venir déposer leurs produits chez nous », répond le directeur adjoint de cette raffinerie, Yasin Somji.

Invité de Radio Okapi jeudi 16 juin, il parle de l’apport de cette entreprise aurifère dans l’économie de la province en particulier et de la RDC en général.

Yasin Somji s’entretient avec Cynthia Bashizi:

/sites/default/files/2022-06/08._160622-p-f-bukavuinviteyacinesomji-00-web.mp3

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner