Dr Mwanza Nangunia : « 50 000 enfants de moins de 5 ans naissent avec la drépanocytose ou anémie SS en RDC »

Le monde a célébré le dimanche 19 juin la journée mondiale de la drépanocytose ou anémie SS. Cette maladie génétique tue plusieurs enfants de moins de cinq ans s’ils ne sont pas correctement pris en charge.

« 2% d’enfants qui naissent au Congo sont drépanocytaires. Ce qui représente près de 50 000 enfants. S’ils ne sont pas pris en charge, 50 à 90% vont décéder. La drépanocytose est l’une des grandes causes de la mortalité infantile », indique Dr Mwanza Nangunia, médecin pédiatre de la ville de Bukavu au Sud-Kivu.

Selon lui, la RDC est parmi les pays du monde avec un grand nombre de personnes drépanocytaires et compte près de 27 millions de porteurs saints de gènes S.

Invité de Radio Okapi lundi 20 juin, parle de la prise en charge de cette maladie mortelle. Il est médecin pédiatre de la ville de Bukavu au Sud-Kivu.

Il s’entretient avec Emmanuel Elameji wa Kabedi.

Son

Pour assurer une bonne prise en charge que le ministre de la Recherche scientifique et innovation technologique, José Mpanda Kabangu, a inauguré dimanche 19 juin à Kinshasa le laboratoire moderne scientifique au centre de médecine mixte et d’anémie SS Mabanga dans la commune de Kalamu.

Ce laboratoire permettra de diagnostiquer rapidement tous les cas drépanocytose dans la ville de Kinshasa.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner