Beni : 24 personnes tuées en trois jours à Mamove (Société civile)

Vingt-quatre personnes ont été tuées et plusieurs autres portées disparues et des maisons incendiées à Mamove, localité située à l’ouest de Oicha, chef- lieu du territoire de Beni (Nord-Kivu). Ces personnes ont été tuées dans différentes attaques des ADF dans différents villages de la zone depuis samedi dernier.

Cette situation est à la base d’un déplacement des habitants vers des localités et agglomérations voisines. Kinos Kutuo, président de la société civile de Mamove qui donne ce bilan, appelle l’armée à mettre la population à l’abri de l’ennemi, qui est visible dans plusieurs villages dans la zone.  

« C’était le samedi 25 juin dans la matinée où les ADF ont attaqué la localité de Mamove, où nous avions enregistré neuf personnes tuées: six femmes et trois hommes. Quatre maisons ont été incendiées, plusieurs personnes portées disparues. Le dimanche, les ADF ont incendié tout le village de Mabuo et tué deux personnes. Le même dimanche, ils ont tué aussi huit personnes à Matadi, cinq personnes à CEPAC. Pour le moment, nous avons un bilan de 24 personnes tuées dans la journée de samedi au dimanche », décompte Kinos Kutuo.

Ce lundi 27 juin, ces mêmes ADF sont revenus à la charge :

« Aujourd’hui lundi ils viennent d’attaquer le village de Manzumbu plus ou moins à 18 km à l’ouest de Mamove. L’ennemi est en train de circuler, de sillonner sans être inquiété. Nous demandons aux autorités militaires de voir comment équiper et renforcer l’effectif de notre force, qui se trouve surtout dans les agglomérations pour défendre la population. Car, la population est en danger ».

 Le porte-parole des opérations Sokola 1, le capitaine Anthony Mwalushay, confirme ces attaques mais pas le bilan. Il n’a cependant pas voulu réagir sur la question relative aux les efforts de l’armée pour prévenir toutes ces attaques contre les civils.  

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner