Persistance de l'insécurité à Rutshuru

La situation sur la ligne de front entre FARDC et les rebelles du M23 et leurs alliés est restée calme, ce week-end, mais imprévisible. Jusque ce lundi 27 juin dans la matinée aucun tir n’a été entendu, selon des sources locales. Chaque partie continue de consolider ses positions, notamment dans les groupements Jomba et Kisigari dans le territoire de Rutshuru. Toutefois, des sources coutumières de ces deux groupements signalent des exactions commises par les rebelles du M23 à l’encontre de la population qui cherche à se  ravitailler en vivres dans leurs champs. Ils lancent un SOS auprès du gouvernement congolais afin de voir comment garantir la sécurité des déplacés qui n’ont aucune  assistance.

-Quelle lecture faire de la persistance de l’insécurité dans le territoire de Rutshuru ?

Invités :

-Juvénal Munubo Mubi, député national élu de Walikale au Nord-Kivu. Il est cadre de l’UNC, parti membre de l’Union sacrée de la nation. Il est aussi membre de la commission Défense et Sécurité à l’Assemblée nationale. Il est l’une de 13 personnalités qui ont initié cette proposition de loi.    

-Jean-Claude Mbabaze, président de la société civile du territoire de Rutshuru au Nord-Kivu.  

-Fidèle Ayu Lumeya, professeur et expert en transformation des conflits. Il a été l’invité du Conseil de sécurité de l’ONU pour présenter la situation de la région des Grands lacs.

 

/sites/default/files/2022-06/27062022-p-f-decpad-00_site.mp3

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner