Lubero : des militaires et civils condamnés à de lourdes peines pour viol sur mineure

Le tribunal militaire garnison de Butembo au Nord-Kivu a prononcé lundi 27 juin à Lubero-Centre des peines allant de sept à vingt ans de prison à l’encontre des militaires FARDC et des civils accusés de viol sur mineure. Il a aussi condamné à des peines de dix à vingt ans de servitude pénale des miliciens Maï-Maï accusés de participation à un mouvement insurrectionnel.   

Ces verdicts ont été rendus lors de la clôture à Lubero-Centre, des audiences foraines organisées par tribunal militaire garnison de Butembo avec l'appui de la MONUSCO.  

Ces audiences ont duré environ deux semaines. Le tribunal a examiné quinze dossiers de violences sexuelles imputés à des militaires et des civils, cinq dossiers de participation au mouvement insurrectionnel et un dossier de meurtre. 

Dans les dix dossiers, des militaires FARDC et des civils ont été condamnés à de peines allant de sept à vingt ans de servitude pénale. 

Pour les dossiers liés au mouvement insurrectionnel, le tribunal a condamné les accusés à des peines allant de dix à vingt ans de servitude pénale et un détenu condamné à la peine de mort.  

En revanche, le tribunal a ordonné l’acquittement de Kakule Nzenze Fataki et Cédric Mumbere, tous deux accusés de viol sur enfant.

Le dossier lié au meurtre impliquant un militaire des FARDC a été renvoyé à l’audience du 6 juillet prochain. 

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner