Edgar Mateso : « La paix est encore loin de revenir sur toute l’étendue du Nord-Kivu »

Edgar Mateso, premier vice-président de la société du Nord-Kivu constate, dans une interview à Radio Okapi, que la paix est encore loin de revenir sur toute l’étendue de la province.  Il évoque la situation sécuritaire et humanitaire dans la province touchée par l’activisme de plusieurs groupes armés.

« Dans tous les territoires et dans toutes les villes du Nord-Kivu, on rencontre des déplacés. Ça signifie que la menace sécuritaire continue à peser sur chaque territoire. S’il faut considérer par exemple le territoire de Beni où il y a  encore activisme des ADF, les miliciens Maï-Maï qui multiplient leurs positions, s’il faut considérer le territoire de Rutshuru, il y a d’abord le M23, mais aussi des APCLS, les Nyatura, les FDLR qui sont là, à Masisi, il y a des Maï-Maï, même chose à Walikale. Comme pour dire que la paix est encore loin de revenir sur toute l’étendue de la province », déclare Edgar Mateso.

Il estime que les différentes institutions orientent leurs regards vers d’autres faits et pas suffisamment vers la restauration de la paix dans la partie orientale du pays.

« La situation du Nord-Kivu a été relativisée. On n’en parle presque pas au Parlement, sauf dans des commissions. Et pourtant, la population voudrait comprendre comment les institutions prennent en charge cette question de défense. Du côté du gouvernement, le budget alloué à l’armée, non seulement ne suffit pas, mais parfois, n’arrive pas  à destination. Et il n’y a pas un mécanisme de vérification », regrette M. Mateso.

Il recommande l’usage de la force et le recours à une justice spéciale pour mettre fin à cette situation.

« Qu’on utilise la force contre le M23, les ADF, les miliciens qui refusent de se rendre, bref contre tous ceux qui déstabilisent la province. Mais la force seule ne suffit pas. Il faut faire suivre à cette force les actions de justice. On devrait définir une cour spéciale pour la guerre de l’Est pour s’occuper des crimes de guerre », propose Edgar Mateso.

Il s’entretient avec Martial Papy Mukeba :

/sites/default/files/2022-06/09._280622-p-f-beniinvitepresidentsocivnordkivu.mp3

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner