Au Conseil de sécurité, Bintou Keita plaide pour le désarmement sans condition du M23

Décryptage

Bruno Lemarquis, le Représentant spécial adjoint du Secrétaire général en RDC, était, lui aussi, en mission de travail dans le Tanganyika en marge de la fermeture du Bureau de la Monusco dans cette province. Pendant son séjour, le Coordonnateur humanitaire du système des Nations unies en RDC a notamment visité le site de déplacés de Kabembe ainsi que le village du même nom qui abrite des personnes retournées et relocalisées dans le village de Tabac Congo. Lydie Betyna de l’Information publique et Fulbert BALOLAGE, Envoyé spécial de Radio Okapi ont posé quelques questions au Coordonnateur humanitaire portant sur l’après-Monusco.

Nouvelles en bref

 *Nos nouvelles en plus bref, améliorer l’alimentation et lutter contre la malnutrition des détenus à la prison centrale Mulunge d’Uvira, Sud-Kivu, c’est l’objectif du projet de jardin potager mis en place par la section d’appui à l’administration pénitentiaire de la Monusco. Les amarantes cultivées dans ce jardin potager, riches en vitamines et minéraux, sont récoltées au fur et à mesure pour l’alimentation des prisonniers.

**Restons dans la même région de l’est du pays en nous rendant, cette fois dans le Grand Nord de la province du Nord-Kivu, où la Monusco continue de contribuer à la croissance des infrastructures à travers de nombreux projets à impact rapide comme les routes, les ponts et l’éclairage public, entre autres, à Beni, Butembo et Lubero. Tous ces projets visent de stimuler le développement social de la population de ces contrées et d’améliorer la protection de cette même population.

***Et c’est par le nord-ouest de la RDC que nous refermons cette page de nouvelles plus bref avec le HCR, le Haut-Commissariat des Nations unies pour les réfugiés qui fait le bilan de la première phase rapatriement volontaire des réfugiés centrafricains. Au totale, 3 304 réfugiés centrafricains ont été rapatriés dans leur pays en toute sécurité et dignité. 2 793 d’entre eux vivaient au camp de Boyabu, 511 au camp Mole. Le dernier convoi de cette première de rapatriement a eu lieu le 22 juin 2022. L’objectif pour le HCR, c’est d’appuyer le rapatriement, cette année, de 20 000 réfugiés centrafricains. Mais jusqu’à ce jour, près de la moitié, soit 9 797, ont manifesté l’intention de retourner dans leur pays.

Invité

Dans la stratégie de sortie de la Monusco du Tanganyika, les agences du système des Nations unies et les humanitaires mettent en place des stratégies de développement de la province. Dans ce magazine, nous recevons Joseph INGANJI, responsable du Bureau de la Coordination des affaires humanitaires de l’ONU (OCHA) qui était en mission de service à Kalemie. Dans une interview accordée à l’envoyé spécial de Radio Okapi, Fulbert BALOLAGE, Joseph INGANJI explique de quelle manière son service compte collaborer avec les ONG locales pour le développement de la province du Tanganyika. Suivez cette interview…

Nouvelle de province

Le Programme alimentaire mondial, PAM, à la rescousse de plus de 5 800 familles vulnérables dont celles de déplacés de guerre vivant à Kitsombiro, dans le sud du territoire de Lubero. L’assistance du PAM à ces personnes entre dans le cadre du projet de lutte contre l’insécurité alimentaire. Un projet exécuté par l’ONG Vision Mondiale. Le point avec Grâce Amzati.

Question aux Nations unies

Départ de la Monusco du Tanganyika, l’ONU aurait-elle minimisé la force de nuisance des groupes armés encore actifs dans cette contrée, surtout dans la partie nord du territoire de Nyunzu où la population a encore besoin de protection ? La question a été posée à la Représentante spéciale Bintou Keita lors de son dernier séjour à Kalemie. Suivons sa réponse.

Agenda

Une date à retenir dans vos agendas :

03 juillet : Journée internationale des coopératives

Excellente écoute :  

/sites/default/files/2022-07/030722-p-f-magun-477-00-web.mp3

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner