« La MONUSCO a fait beaucoup de choses dans la ville de Beni » (Le maire)

Le commissaire supérieur principal  Narcisse Muteba, maire de Beni, a affirmé mardi 5 juillet que la MONUSCO avait fait beaucoup de choses dans cette ville du Nord-Kivu.  Il l’a affirmé lors de ses échanges avec le nouveau chef de bureau de la MONUSCO à Beni, Josiah Obat.   

Ce dernier a rassuré de l’accompagnement de la mission onusienne aux autorités pour le retour de la paix dans la région. Il a indiqué qu’il allait poursuivre sur la lancée de sa prédécesseure.   

Le nouveau chef du bureau de la MONUSCO est arrivé vendredi 1er juillet à Beni, en provenance de Bunia.  

Josiah Obat dit être conscient des défis sécuritaires dans la région :   

« Je me suis dit de venir présenter les civilités. Rencontrer le maire et lui rassurer de la collaboration de la MONUSCO. On va continuer à travailler en étroite collaboration. Comme vous le savez, la MONUSCO est un partenaire du gouvernement. Et nous travaillons ensemble. On va échanger sur toutes les situations dans la ville pour qu’ensemble, on conjugue les efforts pour améliorer les conditions de la population de la ville de Beni. »    

Pour sa part, le maire de Beni note l’engagement d’un partenaire qui continue de soutenir les efforts des autorités congolaises dans une zone où les questions sécuritaires se posent encore. Le commissaire supérieur principal Narcisse Muteba Kashale apprécie le premier contact avec le nouveau chef de bureau :  

« Je suis très content et satisfait de voir le nouveau chef de bureau. Nous avons échangé avec lui. Déjà, les premiers contacts me donnent de bonnes impressions. Nous allons bien travailler. Ma porte est grandement ouverte. La MONUSCO, c’est notre partenaire privilégié. La MONUSCO a fait beaucoup de choses dans cette ville. La MONUSCO a contribué à la paix. »   

Josiah Obat et le commissaire supérieur principal Narcisse Muteba Kashale conviennent de travailler dans le même esprit qui a toujours caractérisé les rapports entre le bureau de la MONUSCO à Beni et les autorités locales, quels que soient les animateurs présents.  

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner