La RDC veut rationaliser les prix des produits pharmaceutiques

Le ministre des Finances, Nicolas Kazadi, assurant l’intérim de son collègue de l’Economie, a lancé mardi 12 juillet à Kinshasa un atelier dont l’objectif est d’assurer le juste prix des produits et services de santé et de faciliter l’accès de la population a ces services.  

  

Le ministre Kazadi a expliqué que les produits et services de santé étaient considérés comme des produits de luxe, inaccessibles à la majorité des Congolais. 

Pour sa part, le conseiller du Chef de l’Etat, Roger Kamba, a insisté sur la nécessité de maitriser la structure des prix, afin d’éradiquer la contrefaçon des médicaments : 

« Par rapport à nos voisins, les médicaments en RDC coutent très cher. Nous avons jusqu’à 150% au-dessus du prix d’achat, alors que nos voisins ont des augmentations de l’ordre de 10 à 15%. Donc, avec des prix aussi élevés, nous sommes malheureusement l’endroit où tout est inondé. Tous les médicaments de part et d’autre sont ramenés chez nous, parce que les prix sont très (élevés). »  

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner