Lubero : la MONUSCO encourage les groupes armés à adhérer au processus de paix


Le chef de la MONUSCO/ bureau de Beni, Josiah Obat a encouragé, jeudi 14 juillet, les groupes armés à adhérer au processus de paix.

Il a lancé cet appel pendant sa première visite de travail à Lubero.

« J’encourage tous les groupes armés à adhérer au processus de paix, en déposant les armes. Ils doivent cesser les violences, en vue de permettre à la population de travailler pour le développement du milieu », a déclaré le chef de bureau de la MONUSCO/Beni.

Josiah Obat a également réaffirmé l’engagement de la mission onusienne dans la recherche de la paix dans le territoire de Lubero en proie aux groupes armés locaux.

Au cours de ses différents échanges, il a assuré l’implication de la MONUSCO dans l’effectivité du programme de désarmements, démobilisation, relèvements communautaires et stabilisation.

Il regrette que le territoire de Lubero, l’un des greniers du Nord-Kivu, compte au moins 7 groupes armés locaux, auteurs de plusieurs exactions contre les paisibles citoyens.

De son côté, le coordonnateur de la société civile à Lubero, Georges Katsongo est revenu sur la cartographie illustrative des groupes armés qui écument ce territoire :

« Le Front patriotique pour la paix/Armée du peuple (FPP/AP) occupe la partie Sud-Ouest du territoire de Lubero, notamment dans les chefferies de Batangi et de Bamate. L’Union des patriotes pour la libération du Congo (UPLC) sévit dans la partie Nord-Ouest du territoire, dans la chefferie de Baswagha et secteur de Bapere ».

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner