Patrick Muyaya : « Ce n’est pas par la violence que nous allons faire entendre notre voix »

Patrick Muyaya, ministre de la Communication et médias et porte-parole du gouvernement réagit aux manifestations contre la MONUSCO organisées notamment lundi 25 juillet à Goma, dans la province du Nord-Kivu. Il condamne les actes de pillage et les attaques contre les installations de la MONUSCO.

« Ce n’est pas par la violence que nous allons faire entendre notre voix. Nous voulons lancer un appel au calme à toute la population pour éviter des actes de violence qui risquent de compliquer une situation  qui l’est déjà assez. Nous devons, ensemble avec la MONUSCO, continuer les efforts pour rétablir la paix  dans les parties qui en ont le plus besoin en RDC dans le cadre de l’accord qui nous lie», rappelle Patrick Muyaya.

Il fait remarquer que le processus du retrait de la MONUSCO a déjà été engagé. En attendant son aboutissement, le gouvernement respectera chacun de ses engagements contenus dans l’accord qui le lie notamment en matière de sécurité de son personnel et de ses installations.

« Nous ne pouvons pas nous expliquer qu’une manifestation voulue pacifique puisse déboucher à des actes de violence sur des installations de la MONUSO. Nous condamnons sévèrement et demandons que les auteurs puissent répondre de leurs actes. Le gouvernement tient au respect de ses engagements qui nous lient dans l’accord de siège avec les Nations unies. Nous travaillons déjà sur le processus de retrait. Il est donc en aucun cas acceptable que des actes de violences puissent toucher les installations des Nations-Unies », dénonce Patrick Muyaya.

Il s’entretient avec Donat Madimba.

/sites/default/files/2022-07/08._260722-p-f-kininvitemuyaya-00.mp3

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner