Tanganyika : Daniel Aselo suspend les activités de l’assemblée provinciale

Le vice-Premier ministre et ministre de l’Intérieur, Daniel Aselo a suspendu, jeudi 28 juillet, les activités de l’assemblée provinciale de Tanganyika à la suite des « actes de vandalisme » qui ont été perpétrés mardi au bureau de cette institution, affirme-t-il dans un télégramme dont Radio Okapi a obtenu une copie.

 

Deux camps des députés provinciaux se disputent la direction de l’assemblée provinciale.

 

Un groupe a réussi à déchoir, en juin dernier, les membres du bureau auxquels il était opposé. L’Affaire a été portée devant la cour constitutionnelle par le bureau déchu. 

 

Entre temps, la tension persistait entre les députés car l’ancien bureau affirmait qu’il a été réhabilité par le ministre Aselo. Le 26 juillet, les deux camps, appuyés par leurs militants respectifs se sont affrontés au sein de l’hémicycle. 24 heures après, le ministre de l’intérieur décide alors de suspendre les activités de cette assemblée provinciale.

 

Les membres de l’actuel bureau de l’assemblée provinciale du Tanganyika avec à leur tête, le président Vincent Kibombo, saluent la décision du vice-Premier ministre et ministre de l’intérieur.

 

« Cela va permettre à la cour constitutionnelle qui a été saisi par le bureau déchu de trancher une fois pour toutes, les différends qui opposent les deux parties », affirment des députés contactés par Radio Okapi.

 

Les membres de l’ancien bureau, eux, affirment que « cette mesure est prise juste pour permettre au service technique de réparer les casses causées lors des incidents malheureux à l’assemblée provinciale ».

 

Dans un communiqué, publié jeudi 28 juillet, la présidente du bureau déchu, Virginie Nkulu, appelle la population au calme « pour privilégier la paix ».

 

A la suite des affrontements entre les deux camps opposés des députés, il y a eu des blessés, des véhicules endommagés et le siège de l’assemblée provinciale du Tanganyika a été vandalisé.   

 

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner