Lomami : les ministres provinciaux sortants réclament la totalité de leurs primes

Les anciens ministres du gouvernement provincial sortant de Lomami ainsi que les membres de leurs cabinets réclament le paiement de la totalité de leurs primes auprès du gouverneur de province, Nathan Ilunga. Au cours de la paie de deux mois d’arriérés des primes le jeudi et vendredi 5 juillet au cabinet du gouverneur de province, ils ont déploré une baisse sur l’enveloppe des primes évaluée à près de 45 % pour chaque membre. Certains membres du gouvernement sortant n’ont pas touché à ces fonds jusqu’à ce vendredi, exigeant la totalité de leurs primes.

« Sur les salaires qu’on touchait, on a coupé encore ou on a réduit encore à 45 %. Même les balayeuses, on a coupé, allez-y comprendre. On a coupé cet argent pour le mettre où et dans quel compte ? », s’interroge l’ancien ministre provincial de la communication, Hilaire Kazadi Mutamba.

Il y a les ministres sortants, qui ont travaillé le mois de juin et le mois de juillet, qu’on leur donne seulement leurs salaires qu’ils touchaient, plaide-t-il.

Le nouveau gouverneur « commence maintenant à réduire les salaires qu’il a trouvé. Ça, nous ne pouvons pas accepter ! C’est pourquoi, vous avez vu qu’aujourd’hui au (cabinet du gouverneur), tout le monde n’était pas content. Mais, il a commencé à frustrer les gens. La fois passée, on a payé l’argent de 2020, lui n’avait pas travaillé en 2020. Mais il a réduit encore les salaires a 45%. On était en train d’observer pour voir un peu ce qu’il était en train de faire. Mais nous avons vu que ça devient maintenant comme une habitude. Il vient encore de couper. »

C’est pourquoi, les membres du gouvernement sortant n’ont pas pris cet argent-là, exigeant la totalité de leurs primes.

« Monsieur le gouverneur, remettez l’argent que vous avez coup. En tout cas ce n’est pas bon !  Le gouvernement des révolutionnaires commence à couper même l’argent des balayeuses, en tout cas ça c’est une honte ! », a-t-il déploré.

Contacté par Radio Okapi, le gouverneur Ilunga précise pour sa part que l’enveloppe sur laquelle leurs primes ont été retirées est celle destinée au fonctionnement de l’exécutif provincial et non à leur rémunération. Pour lui, ces primes sont payées au taux budgétaire ; tel que mentionné dans l’édit budgétaire. 

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner